Fantaisie militaire (café musical #41)

Fil d'ariane

militaireaccueil

 « L'homme armé doit on doubter » disait une célèbre chanson de la Renaissance...

Au cours de ce café musical en compagnie de la soldatesque, nous aurons croisé des conscrits plus ou moins heureux (l'ami Bidasse) ou récalcitrants (Idéal J) avant de goûter aux talents musicaux d'un vieux capitaine mélomane et excentrique en la personne de Tobias Hume. Le Bembaya Jazz National célèbre l'armée guinéenne et enrôle les consciences avec swing, tandis que les corps se mettent en marche au son des fifres et des tambours ("British Grenadiers"), là où Bill Carrothers transforme le thème du "7th cavalry march" en ballade funèbre et claudicante. Country Joe McDonald et PJ Harvey reprenant Kurt Weill chantent les désastres de la guerre, Joey le Soldat rend hommage aux tirailleurs africains et Benjamin Britten offre un bouleversant "War Requiem" aux victimes. Enfin, le saxophone de Getatchew Mekuria fait retentir les anciennes clameurs guerrières éthiopiennes, transformant un répertoire martial en musique de divertissement. Nous voilà prêts à faire notre marché avec les Quatre Barbus...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.