Ce samedi matin encore, la musique nous aura ensorcelé...Entre érotisme...

Entre érotisme et magie noire, Berlioz met en scène de romantiques cauchemars, là où Lightnin' Hopkins nous livre la recette d'un blues envoûtant. Si le moine Hoîchi se fait cruellement tirer les oreilles par un démon, ceux contre lesquels lutte Akhenaton sont plus intérieurs. Car, faut-il le rappeler (avec Childish Gambino ou Ho99o9), l'horreur est aussi sociale... En Italie un groupe de rock progressif se spécialise dans la bande-son horrifique (Goblin), en Angleterre de jeunes gens gothiques rendent un hommage cinéphile à un maître de l'épouvante (Bauhaus). De quoi finir en une belle fête macabre, au cours de laquelle les monstres dansent le rock'n'roll (Bobby Boris Pickett) et Higelin, grand seigneur des ténèbres, paie sa tournée de champagne.

collage1collage2