café musical #48 (une cuvée 2019)

Fil d'ariane

cuvée2019bisaccueilQu'avons nous retenu de la cuvée musicale 2019 ?

L'année écoulée aura vu la disparition (entre autres) du contrebassiste Michel Gaudry qui fut un pilier des clubs de jazz parisiens tout en courant le cachet en accompagnant des artistes de variété, et celle de Neil Innes du Bonzo Dog "Doo-Dah" Band, qui fit le pitre avec les Beatles et chanta avec les Monty Pythons (et réciproquement). On se sera réjouit des rééditions inespérées de la collection Ocora (traditions musicales du Baloutchistan) comme de l'irruption fracassante d'un collectif congolais (Kokoko!). Tandis que Cherry Red poursuit son panorama des précurseurs de l'électro DIY (Close to the noise floor), Habibi Funk exhume les bandes inédites d'un improbable funk-gnawa marocain (Faradjallah & Attarazat Addahabia). Si de jeunes musiciens confirment leur talent en revisitant des répertoires anciens (la fin du moyen-âge européen par l'ensemble Sollazo, le calypso des années 1940-60 par Commandant Coustou) on retrouve avec plaisir de vieux briscards mêlant funk, klezmer et hip-hop (Abraham Inc). D'autres enfin, déjà bien connus de nos services, semblent s'installer durablement sur nos platines (Ocean Wisdom, Christian Scott). 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.