Quand le cinéma se met à toussoter

Fil d'ariane

cinetouxaccueilQuand on hésite à se faire des bises ou même sortir de chez soi, qu’est-ce qu’on fait ? 

On regarde des films pardi ! Polar, science-fiction, épouvante ou manga, voilà cinq films hautement contagieux...

On regarde des films pardi ! Polar, science-fiction, épouvante ou manga, voilà cinq films hautement contagieux...

 

 

Panique dans la rue (1950) d’Elia Kazan : A la suite d’une partie de cartes qui tourne mal, des gangsters assassinent un immigré clandestin suspecté de tricherie. En examinant le corps le lendemain, le docteur Clint Reed découvre que l’homme était porteur du virus de la peste pulmonaire. Assisté du capitaine de police Tom Warren, il doit retrouver les malfaiteurs et tous ceux qui l’ont approché afin d’éviter que l’épidémie ne se répande : ils ont 48 heures pour pister des criminels qui se terrent, sans déclencher la panique… (le film est-il disponible ?)

L’armée des 12 singes (1995) de Terry Gilliam : Année 2035. L'humanité a presque entièrement disparu, décimée par un mystérieux virus. Quelques survivants se terrent dans des catacombes. L'un d'eux, James Cole, est expédié directement en 1996, année du cataclysme, afin de comprendre l'implication dans l'affaire d'une mystérieuse organisation, l'Armée des douze singes. Cole espère aussi percer le mystère du rêve qui le hante depuis l'enfance : la mort violente d'un homme dans un aéroport. (le film est-il disponible ?)

28 jours plus tard (2003) de Danny Boyle : Le renouvellement du film de zombis. Les morts-vivants sont ici des victimes d'un virus d'origine animale et proche de la rage, propagé en Grande-Bretagne après l'intrusion d'activistes antispécistes dans un laboratoire abritant des chimpanzés infectés. Dans le premier acte du film, les plans sur le héros, Jim, errant seul dans les rues désertes d'un Londres post-apocalyptique, 28 jours après le début de l'épidémie, ont frappé durablement les esprits, en un début de XXIe siècle déjà marqué par un sentiment de fin du monde. (le film est-il disponible ?)

Le roi des ronces (2009) de Kazuyoshi Katayama : En 2012, un virus terrifiant nommé Medousa ravage l’humanité. Taux de survie une fois infecté : 0%. Le gouvernement mondial décide de cryogéniser une centaine d’individus dans l’espoir qu’un remède soit découvert dans le futur. À leur réveil, seules sept personnes ont survécu et le complexe scientifique s’est transformé en prison macabre envahie par des ronces acérées et peuplée de créatures sanguinaires. (le film est-il disponible ?)

Contagion (2011) de Steven Soderbergh : Peu après son retour d'un voyage d'affaires à Hong Kong, Beth Emhoff décède subitement d'une infection inconnue. Son jeune fils meurt un peu plus tard, le même jour qu'elle. En revanche, Mitch, son mari, semble hors de danger. Une épidémie à l'échelle mondiale voit bientôt le jour. La situation est extrêmement grave et l'infection fait bientôt de très nombreux morts… (le film est-il disponible ?)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.