Un conseil de lecture ? #18

Fil d'ariane

Sugar Run Mesha Maren Le prix de la liberté.

Sugar Run – Mesha Maren – Galleimester (2020)

 

 

Jodi, une femme de trente-six ans, sort de prison sous liberté conditionnelle après y avoir passé dix-huit ans pour meurtre. A sa sortie, décidée à tenir sa promesse de retrouver le frère de son amante passée, elle part en bus en direction du Sud des Etats-Unis. Lors de son voyage, elle rencontre une femme perdue avec ses trois enfants qui fuit son mari, Miranda. Entre les deux femmes c'est le coup de foudre et elles décident de prendre la route ensemble avec les trois garçons. Jodi retrouve le frère de son amante et tente de reconstruire sa vie en rejoignant la maison de sa grand-mère dans les Appalaches, mais rien ne se passe comme prévu... Jodi peut-elle fuir son passé qui la hante quotidiennement ? Comment vivre dans un monde qui lui est devenu inconnu ? Peut-on se reconstruire après dix-huit ans passés derrière les barreaux ? Suivie par un agent de probation qui lui demande de ne pas fréquenter des gens aux mauvaises intentions et de ne pas se mettre dans des affaires désobligeantes sous peine d'être renvoyée en prison, Jodi se rend compte que la vie quotidienne n'est pas simple pour les ex-taulards...

Sugar Run est un roman explosif se situant dans les Appalaches qui raconte l'histoire d'Américains oubliés par la société. Nous allons suivre la vie quotidienne de Jodi, de ses amies et de sa famille qui sont loin d'être de véritables anges... Entre drogues, alcool et violence, ce roman dépeint un aspect sombre des États-Unis. Jodi est plongée dans un monde chaotique alors qu'elle doit apprendre à se reconstruire après son séjour en prison. Elle évolue dans un environnement peu propice à la rédemption. Jusqu'où l'Homme peut-il aller pour obtenir ce qu'il souhaite ? Ce roman se lit comme un thriller. Palpitant, les chapitres se suivent et ne se ressemblent pas ! Riche en rebondissement, nous terminons le roman hors d'haleine comme si nous avions couru tout au long de l'histoire.

Amélie

Pour aller plus loin : 

Sugar Run Mesha Maren Le prix de la liberté.

Sugar Run – Mesha Maren – Galleimester (2020)

 

 

Jodi, une femme de trente-six ans, sort de prison sous liberté conditionnelle après y avoir passé dix-huit ans pour meurtre. A sa sortie, décidée à tenir sa promesse de retrouver le frère de son amante passée, elle part en bus en direction du Sud des Etats-Unis. Lors de son voyage, elle rencontre une femme perdue avec ses trois enfants qui fuit son mari, Miranda. Entre les deux femmes c'est le coup de foudre et elles décident de prendre la route ensemble avec les trois garçons. Jodi retrouve le frère de son amante et tente de reconstruire sa vie en rejoignant la maison de sa grand-mère dans les Appalaches, mais rien ne se passe comme prévu... Jodi peut-elle fuir son passé qui la hante quotidiennement ? Comment vivre dans un monde qui lui est devenu inconnu ? Peut-on se reconstruire après dix-huit ans passés derrière les barreaux ? Suivie par un agent de probation qui lui demande de ne pas fréquenter des gens aux mauvaises intentions et de ne pas se mettre dans des affaires désobligeantes sous peine d'être renvoyée en prison, Jodi se rend compte que la vie quotidienne n'est pas simple pour les ex-taulards...

Sugar Run est un roman explosif se situant dans les Appalaches qui raconte l'histoire d'Américains oubliés par la société. Nous allons suivre la vie quotidienne de Jodi, de ses amies et de sa famille qui sont loin d'être de véritables anges... Entre drogues, alcool et violence, ce roman dépeint un aspect sombre des États-Unis. Jodi est plongée dans un monde chaotique alors qu'elle doit apprendre à se reconstruire après son séjour en prison. Elle évolue dans un environnement peu propice à la rédemption. Jusqu'où l'Homme peut-il aller pour obtenir ce qu'il souhaite ? Ce roman se lit comme un thriller. Palpitant, les chapitres se suivent et ne se ressemblent pas ! Riche en rebondissement, nous terminons le roman hors d'haleine comme si nous avions couru tout au long de l'histoire.

Amélie

Pour aller plus loin : 

Extrait

Dehors, un autre monde existait, un monde qui avait continué de tourner, de gambader et de virevolter dix-huit ans durant. La pluie cessa, mais les arbres luisaient encore et les nuages étaient si bas qu’on aurait pu les toucher. Juste après Dawsonville, le bus longea un lac dont les eaux sombres léchaient les bords et se dirigea vers les tours embrumées d’une ville. L’autoroute plongea droit vers le centre-ville et Jodi regarda les immeubles émerger, flèches de verre et de chrome si hautes qu’elle ne pouvait en distinguer le sommet. Des flots de gens se déversaient sur les trottoirs, agrippant des journaux, des gobelets de café et des téléphones portables. Cela faisait des années que Jodi voyait ces nouveaux téléphones à la télévision, ici, cependant, ils lui paraissaient plus étranges encore, d’énormes insectes métalliques vissés dans toutes les mains.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.