Reprises : ça plane ou quoi ?

Fil d'ariane

plane accueilOn avait dix ans et on sautait sur le canapé en criant à tue-tête.

On ne comprenait pas les paroles, on se fichait de savoir si c’était vraiment Plastic Bertrand qui chantait ou pas, et il faudrait quelques années encore avant de découvrir la version anglaise, aux paroles plus sexuellement explicites, avec le « Jet boy jet girl » des Damned (qui fut d’abord chanté par Elton Motello sur le même instrumental que Plastic). Au lycée on ferait notre délice de la version particulièrement noisy de Sonic Youth dans une de leurs très rares tentatives de chanson française. La petite équipe de Nouvelle Vague, qui avait fait de belles reprises du répertoire new-wave façon bossa nova, s’est également fendu d’une reprise (honnête) de ce tube. Mais, dans son genre, la version la plus punk de toutes est probablement celle, largement inattendue, d’André Verchuren. 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.