Les chroniques de l'Orangerie #16

Fil d'ariane

putain de vie debchroniq"Putain de vies" : récits d’une profession de l’ombre

 

 Putain de vies : Itinéraires de travailleuses du sexe de Muriel Douru

 

Après des récits sur l’homoparentalité et l’écologie, Muriel Douru nous plonge au cœur d’une profession de l’ombre : le travail du sexe. Au travers de dix témoignages authentiques et révélateurs, l’ouvrage lève le voile sur la réalité d’un milieu tabou.

TdS. Travailleurs et Travailleuses Du Sexe. Un acronyme flou qui regroupe des milliers de personnes à travers le monde. Putes, escortes, camgirls, prostituées… Tant de mots, aussi vagues les uns que les autres, pour définir ces travailleurs de l’ombre. Car le sujet est lui-même flou, ou plutôt tabou, à l’heure où les états ne savent plus comment traiter ces questions et où les travailleurs et travailleuses du sexe luttent pour la reconnaissance de leur travail et de leurs droits.
C’est dans ce contexte précaire que s’inscrit l’ouvrage de Muriel Douru, qui, pour recueillir ces témoignages, s’est jointe aux maraudes de Médecins du Monde et de Paloma. En partant ainsi à la rencontre de ces travailleurs et travailleuses du sexe, l’autrice a pu comprendre les parcours et les quotidiens de ces personnes.

Comment devient-on travailleur ou travailleuse du sexe ? Le fait-on par nécessité ? Par envie ? Est-il possible d’avoir une vie de famille ? De se réorienter ? Est-ce dangereux ? Contraint ?
Cette œuvre claire et authentique pose un regard neuf sur un sujet trop souvent évité ou controversé, mais d’autant plus intriguant et fascinant. Elle permet alors de répondre aux nombreuses questions que soulèvent un tel sujet.

Lever le voile sur un milieu

Avec des planches pops et colorées, souvent crues, l’autrice s’attelle à présenter cette pluralité de trajectoires et d’expériences. Un ouvrage loin du pathos et du misérabilisme, mais qui ne ferme pas les yeux pour autant sur la réalité et la violence de ce milieu. Sa lecture nous met face à une vérité tantôt brutale, tantôt humaine, mais toujours surprenante. Le récit est complet et exclut la censure. Il lève le voile sur l’hypocrisie d’une société, qui, sous-couvert de protéger ces travailleurs de l’ombre, rend leur situation plus précaire, sans les aider à trouver de nouvelles voies.

Des parcours hétéroclites

Muriel Douru propose alors une BD « porte-parole », pour donner une voix à ces personnes qui en sont privées. L’ouvrage tend à mettre des visages et des vies sur ce tabou. C’est une arme contre la stigmatisation et l’ignorance.

Un ouvrage documentaire et témoignage, qui nous éclaire sur les parcours très divers de 10 prostitués. Des parcours souvent marqués par la violence, sans pour autant être des tragédies. Vanessa, Amélia, Mei, Giorgia, Candice, Laurianne, Emmy, Monica, Louis, Blessing. Des femmes et hommes tous différents, aux parcours incomparables, venant de Chine, du Nigéria ou encore du Brésil. De la prostituée par plaisir aux immigrées nigérianes prisent au piège par leurs Ogas, l’ouvrage s’attarde sur toutes sortes d’histoires. L’autrice explore aussi la réalité de ce milieu pour les transsexuels et les victimes de trafics d’humains, afin d’en souligner toute la diversité sans s’arrêter sur des idées reçues. Nous est alors offert un panel de témoignages touchants et sincères, qui s’attarde sur des parcours, nous livrant des histoires hétéroclites, authentiques et franches.

Coline Cornuot (étudiante ICJ)

putain de vie couv

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.