« Scènes de la vie privée et publique des animaux » est un recueil d'articles, de nouvelles, et de contes satiriques paru d’abord en livraison puis en livre illustré en deux volumes entre 1841 et 1842 avec le sous-titre « Études de mœurs contemporaines ».

Édité par Pierre-Jules Hetzel et illustré par le caricaturiste Jean-Jacques Grandville, il est le fruit de la collaboration de nombreux auteurs : Honoré de Balzac, Louis Baude, Émile de la Bédollière, Pierre Bernard, Gustave Droz, Benjamin Franklin, Jules Janin, Édouard Lemoine, Alfred de Musset, Paul de Musset, Mme Ménessier-Nodier, Charles Nodier, George Sand, P.-J. Stahl (nom de plume de Hetzel) et Louis Viardot.


S’inspirant de l’ouvrage « Les Français peints par eux-mêmes », Grandville caricature le principe du panorama social en substituant aux portraits d’humains des représentations d’animaux. Grâce à la précision et au réalisme de ses traits, il établit ainsi parallèle entre l’homme et le règne animal.

scenesanimaux3
scenesanimaux2
scenesanimaux1
scenesanimaux3 scenesanimaux2 scenesanimaux1

A l’instar de « La Comédie Humaine », ces deux volumes se veulent un portrait critique de la société de l’époque. « Scènes de la vie privée et publique des animaux » connaît un tel succès public, qu’il devient un des livres illustrés les plus célèbres du XIXe siècle.

Martine