Nouvelle acquisition des Fonds Patrimoniaux

Fil d'ariane

Une nouvelle correspondance a fait son entrée récemment dans le fonds Charles-Louis Philippe : il s’agit de dix-huit lettres envoyées à Suzanne Carassale par la famille Philippe, acquises lors de la vente aux enchères du 26 novembre 2015 chez Ader Nordmann à Paris.

Charles-Louis Philippe

Qui est Suzanne Carassale ?

Nous aimerions bien le savoir ! Cette femme semble pourtant avoir eu des liens très privilégiés avec Charles-Louis et sa mère Jeanne. Charles-Louis et Suzanne devaient même être amis. En effet, l’écrivain lui envoie onze lettres entre 1904 et 1909 débutant par « Chère maman » et signant « votre fils ». Il lui donne de ses nouvelles, annonce sa venue prochaine tout en cherchant à se faire pardonner, comme un petit enfant, de ne pas assez être présent auprès d’elle.

On perçoit parfois une certaine lassitude comme lorsque Charles-Louis Philippe lui reproche la scène qu’elle lui a faite chez le tailleur, ce jour de décembre 1904. Mais on reconnaît aussi son humour quand il lui écrit, par exemple, le 12 juillet 1904 qu’il va bientôt venir la voir à Bizy dans l’Eure : « Retenez-moi le premier étage du château de Bizy. Je pourrai de la fenêtre me mirer dans l’étang. » En fait, Suzanne Carassale loge à l’Hôtel de l’Ardèche à quelques kilomètres du château !

Lettre de Mme Carassale à Charles-Louis Philippe

Jeanne, la mère de Charles-Louis semble également bien la connaître. Six lettres sont signées « Veuve Philippe ». Pourtant, une seule semble être de sa main, les autres étant rédigées par une tierce personne, dont une par Charles-Louis Philippe lui-même. On sent que les deux femmes sont assez proches et ont le souci commun de bien s’occuper de Charles-Louis. Jeanne la charge de lui donner des nouvelles de son fils. Il semble même que Madame Carassale doit lui fournir des détails que Charles-Louis répugne à lui communiquer. Une dernière lettre présente dans ce lot : celle de Francis Jourdain écrite à Suzanne en 1909.

Lettre de Mme Carassale à Charles-Louis Philippe

Alors qui est cette Suzanne Carassale qui habitait rue Châteaudun à Paris ? Les chercheurs sont sur la brèche et nous aussi. N’hésitez pas à nous contacter si vous savez quelque chose !

Tous nos remerciements à David Roe, secrétaire général de l'Association "Les Amis de Charles-Louis Philippe", pour son précieux concours.

 

Martine

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.